Skip to content

Qu'est-ce qu'une compétence managériale ?

En voilà un sujet central, qu’est-ce qu’une compétence managériale ? On peut également se poser d’autres questions, comme comment en obtenir de nouvelles et comment les développer ?!

Vous avez certainement du remarquer qu’on parle de plus en plus de soft skill, ou compétences douces dans notre belle langue française au point parfois de négliger les compétences techniques ou hard skill. 

Qui n’a jamais vu passer sur son fil Linkedin « j’ai embauché quelqu’un qui n’avait pas les compétences techniques, mais qui était incroyablement humain » ? La réalité reste bien différente. 

Nous allons découvrir tout cela tout au long de cet article. 

Vous êtes prêt ? C’est parti ! 

C’est quoi les hard skills ?

Une hard skill ou compétence dure en français est une compétence acquise par exemple lors d’un cursus scolaire, d’une expérience professionnelle ou encore en suivant diverses formations. 

Ces fameuses compétences restent primordiales dans le monde des entreprises. Imaginez un médecin, un expert comptable ou un avocat qui aurait un manque cruel de compétences techniques par rapport à son métier. Vous imaginez un instant le carnage ? 

Chaque métier possède des particularités techniques et pour cela il faut les apprendre. Par exemple, vos experts techniques auront un grand besoin de ces compétences dans leur vie de tous les jours. 

Passons maintenant aux soft skills. 

C’est quoi les soft skills ?

Une soft skill ou compétence douce en français est une compétence dit-on, associée à un haut degré d’intelligence émotionnelle. 

Plus vous possédez ces compétences douces, plus vous serez en capacité d’améliorez vos relations humaines, votre communication interne comme externe à votre entreprise et bien d’autres avantages ! 

Cela va grandement améliorer les rapports entre tous les membres de votre entreprise, ainsi que les rapports entre ces derniers et vos clients. Vous avez tout à gagner à développer les soft skills de vos collaborateurs. 

D’après l’étude du World Economic Forum, il y aurait 10 compétences à posséder qui seraient indispensable : 

  1. La résolution de problèmes complexes. 
  2. La pensée critique. 
  3. La créativité. 
  4. La gestion des équipes.
  5. La coordination.
  6. L’intelligence émotionnelle. 
  7. La capacité de jugement et prise de décision. 
  8. Le soucis du service client; 
  9. La capacité de négociation. 
  10. La souplesse cognitive.
compétence-managériale
Une compétence managériale se doit d'être développée en permanence.

Allons voir quel questionnaire bien-être au travail utiliser ? 

Encore une fois, soyez vigilent. Pour être sûr de développer le bien-être au travail de vos collaborateurs, vous devez d’abord cibler les bons questionnaires. Certains questionnaires bien-être au travail sont en réalité des questionnaires mal-être au travail. Ils vont vous permettre de constater un certain niveau de « troubles psycho-sociaux », mais ne pourront pas vous aider à identifier les leviers d’actions. Les indicateurs de bien-être au travail sont des facteurs liés à l’organisation du travail qui, couplés à d’autres facteurs, provoquent des troubles et donc du mal-être au travail. 

Bon mais du coup, comment savoir qu’il s’agit d’un questionnaire bien-être au travail efficace ? 

Les questionnaires bien-être au travail doivent aller interroger l’activité en elle-même ; son organisation, son environnement, les relations de travail. On ne cote pas un niveau de stress ressenti par exemple. On cote deux facteurs organisationnels qui mis dans certaines conditions ensemble, vont provoquer du stress. 

Quelques exemples de questionnaires bien-être au travail efficaces :

L’autonomie au travail : le niveau de latitude décisionnelle couplé au niveau de charge de travail psychologique est un facteur de bien-être au travail et de stress dans certaines conditions. Vous pouvez trouver le questionnaire Karasek, connu et reconnu, testé et validé. Il est en accès libre avec sa méthode d’utilisation. 

La reconnaissance au travail : le niveau de reconnaissance et d’efforts fournis doivent être à l’équilibre pour être facteur de bien-être au travail, d’épanouissement et de motivation. En revanche, le déséquilibre de ces deux facteurs est un risque psycho-social. Vous pouvez utiliser le questionnaire Siegrist en accès libre également. 

Les psychologues du travail sont en capacité de créer des questionnaires bien-être au travail efficaces pour toutes les thématiques de qualité de vie au travail et tous les leviers de performance humaine (pression temporelle, justice organisationnelle, climat social, environnement de travail…). 

Ils sont également en capacité de vous proposer des leviers très efficaces en analysant les réponses de vos collaborateurs. Alors qu’attendez-vous ? 

Ces articles devraient également vous intéresser :

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin