C’est bien simple, on en parle tous les jours de cette fameuse qualité de vie au travail, mais concrètement, connaissez-vous sa définition ?

Découvrez les 7 compétences clés qui vous aideront tout au long de votre carrière de manager !

Quelle est la définition de la qualité de vie au travail ?

Faites de vos collaborateurs votre valeur ajoutée !

Bonheur au travail, risques psychosociaux, qualité de vie au travail, bien-être au travail… Bref on a compris, la culture du wellness est à la mode dans le monde du travail. Mais concrètement, quelle est la définition de la qualité de vie au travail ? Je vous propose d’éclaircir un peu le sujet. 

Concrètement les termes sont très proches, mais disons que seuls les risques psycho-sociaux et la qualité de vie au travail possèdent une définition de l’INRS et de l’ANACT. Aujourd’hui, concentrons-nous spécifiquement sur la définition de la qualité de vie au travail. C’est parti ! 

« J’ai installé une salle de sieste et un babyfoot dans mes locaux, selon la définition de la qualité de vie au travail, est-ce suffisant ? »

Non ! Ce sont de très belles intentions louables de votre part. Mais ce n’est ni plus ni moins qu’une cerise sur le gâteau. Et sans gâteau, la cerise risque de laisser vos collaborateurs sur leur faim. Pour développer la qualité de vie au travail selon sa définition, vous devez agir en faveur de l’amélioration de la qualité des conditions de travail. Et sans véritable analyse de votre organisation du travail, vos plans d’action aussi bienveillants soient-ils n’auront aucun impact sur la qualité de vie globale. 

« J’ai mis en œuvre une démarche de prévention des risques psychosociaux, cela suffit pour améliorer la qualité de vie au travail ? »

Beaucoup plus ! Disons que l’inverse est vrai, mais que dans ce sens c’est incomplet. Prévenir les risques psychosociaux permet d’agir sur une grande partie de la définition de la qualité de vie au travail, puisque cette démarche permet de réaliser une véritable évaluation des risques, des conditions de travail et de l’organisation du travail.  Pour autant, les risques psychosociaux se limitent à la santé et sécurité au travail en prévenant la souffrance au travail. 

Selon la définition de la qualité de vie au travail, il faut aller beaucoup plus loin pour agir sur la QVT, parce qu’elle questionne l’épanouissement individuel. Il n’est plus question d’obligation de sécurité mais les entreprises sont invitées à accompagner leurs salariés dans leur épanouissement. 

« Je ne suis pas sensible à la qualité de vie au travail, mais que dit la loi ? » 

La définition de la qualité de vie au travail au sens juridique, est assez complète. Si vous manquez de sensibilité au concept mais que vous êtes très sensible à la loi, vous devriez tout de même pouvoir agir sur une grande partie des éléments qui composent la définition de la qualité de vie au travail

De la prévention des risques psychosociaux par obligation de sécurité, la mise en œuvre du document unique, du droit à la déconnexion, du télétravail, ou encore du dialogue social, vous avez de quoi faire le tour de la question et agir concrètement sur la qualité de vie au travail.

Quelle-est-la-définition-de-la-qualité-de-vie-au-travail
Au delà de la loi, la qualité de vie au travail, c'est surtout vouloir développer la performance !

« Comment est-ce possible de ne pas être sensible à la qualité de vie au travail ? »

C’est effectivement une très bonne question. En effet si on mesure l’ampleur de la définition de la qualité de vie au travail, et que l’on fait quelques recherches, on prend conscience de son importance. Vous êtes sensible à la performance de votre entreprise ? Et bien sachez que développer la qualité de vie au travail, c’est aussi miser sur des collaborateurs plus performants. 

Vous êtes sensible à l’attrait concurrentiel de votre entreprise ? Et bien sachez qu’en devenant une référence de la qualité de vie au travail, vous attirerez les meilleurs collaborateurs, ceux qui cherchent à s’épanouir par la performance. 

« Je suis sensible à la qualité de vie au travail, mais ce que je fais ne suffit pas… » 

De nombreuses entreprises mettent en place des actions de qualité de vie au travail que j’aime appeler « ludiques ». Or jouer au babyfoot, faire des siestes, faire du sport, manger des fruits… ça n’épanouit personne au sens professionnel. Ce sont des éléments de bonheur de la vie personnelle. 

Et ce n’est pas en amenant la vie personnelle au travail, que l’on donne de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.  La preuve en 2016 malgré l’émergence de cet effet de mode, le baromètre Edenred Ipsos nous révélait que 57% des salariés estimaient que les actions restaient insuffisantes. 

« Mais concrètement, la définition de la qualité de vie au travail dit quoi ? »

Selon l’Accord National Interprofessionnel sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail (ANI) la définition de la qualité de vie au travail est la suivante : « les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail, et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci, déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte. » 

Selon cette définition, pour voir des indicateurs de QVT positifs, il faut mettre en œuvre une politique RH qui questionne l’organisation du travail et qui agit sur le management mais surtout qui donne la parole aux salariés. 

La solution se trouve donc en la capacité des entreprises à développer une stratégie organisationnelle participative et un management bienveillant. Et si vous commenciez simplement par redonner du sens au travail en développant l’autonomie de vos collaborateurs ?  

Livre-blanc-RPS

Développez la performance de votre entreprise en même temps que le bien-être de vos collaborateurs !

  • Découvrez l'écosystème des risques psycho-sociaux.
  • Apprenez à les identifiez et les prévenir
  • Développez votre performance bienveillante

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin

Laissez un commentaire