Comment améliorer l'expérience collaborateurs ?

Vous avez surement entendu parler de l’expérience client, on en parle de plus en plus et ça devient un sujet majeur des entreprises de l’améliorer sans cesse.

 Cependant, il y a une notion dont on parle beaucoup moins (mais ça change très vite en ce moment) et qui a pourtant une importance fondamentale sur la performance de l’entreprise c’est l’expérience collaborateurs. 

Dans cet article nous allons voir des méthodes concrètes pour améliorer votre expérience collaborateur, leur épanouissement et par ricochet, leur engagement pour votre entreprise.

C’est quoi l’expérience collaborateur ? 

Commençons par une définition très simple. L’expérience collaborateur c’est finalement le parcours complet de votre salarié du début jusqu’à la fin. Concrètement ça démarre lorsqu’un candidat décide de postuler à une de vos offres jusqu’à son départ pour une raison ou une autre. C'est un levier important pour attirer et fidéliser vos futurs talents.

Le concept est simple et se base sur l’expérience client et son concept de transformer ses clients en ambassadeurs de votre entreprise/marque. Si vos employés sont satisfaits de leur environnement de travail ils auront tendance à parler de votre entreprise et la recommander, ce qui aidera fortement lors de vos futurs recrutement.

L’expérience collaborateur doit devenir une priorité pour les services RH qui veulent augmenter le taux de satisfaction et le bien-être au travail  de chaque collaborateur.

Découvrez les avantages de l’expérience collaborateur

Développer l’expérience collaborateur de votre entreprise permet d’obtenir de nombreux avantages pour votre entreprise, comme pour vos collaborateurs.

Limite l’absentéisme et le turnover. 

Améliorer son expérience collaborateur c’est améliorer globalement la qualité de vie au travail pour permettre à vos salariés de se sentir bien dans votre entreprise afin de limiter les départs. C’est d’autant plus important lorsqu’on sait que 4% des nouvelles recrues partiront le premier jour et 22% lors des 45 jours après l’embauche.

Cela permet également de se protéger contre vos concurrents qui voudraient débaucher vos salariés.

D’ailleurs, si vous avez un taux de turnover/d’absentéisme trop important, vous risquer de nuire entre autre, à votre marque employeur.

Améliore la marque employeur.

Comme je le disais plus haut, un collaborateur satisfait aura tendance à devenir ambassadeur de votre entreprise. Ce qui permettra d’avoir de bons retours et de faciliter vos recrutements futurs. Au contraire, si vos collaborateurs sont insatisfaits, vous risquez d'avoir une mauvaise presse et d’avoir de grandes difficultés pour recruter par la suite.

Fidélisation de vos salariés.

N’est-il pas dommageable de faire de nombreux efforts afin de recruter une personne et la voir partir rapidement après ? Développer son expérience collaborateur est l’un des leviers qui vous permet de les fidéliser et de les engager, tout en sachant qu’un salarié engagé, c’est un salarié plus productif et performant.

C’est donc un excellent moyen pour que vos salariés aient envie de rester de longues périodes dans votre entreprise. De plus, améliorer sans cesse son expérience collaborateur permet à vos collaborateurs qui partent d’éventuellement les voir revenir dans quelques années. C’est ce qu’on appel les salariés « boomerang ».

Comment améliorer l’expérience collaborateur ?

L’amélioration de l’expérience collaborateur passe par 3 étapes distinctes, du processus de recrutement, en passant par l’intégration sans oublier le suivi sur la durée.

1. Le recrutement : 

L’expérience collaborateur commence à l’instant où le candidat à ses premiers contacts par mail ou par téléphone. Ensuite l’expérience continue avec le premier entretien physique. Le candidat va voir vos locaux, les personnes déjà en poste, l’ambiance générale, bref, l’environnement de travail.

À ce moment, votre candidat peut déjà se dire qu’il ne se sentira pas bien dans cette entreprise ou au contraire, que ça lui donne une motivation supplémentaire pour obtenir le poste. Vous devez accorder un soin particulier à ces détails et offrir une différenciation par rapport aux autres entreprises.

Si vous remarquez qu’un nombre important de candidats finissent par refuser le poste, il sera intéressant de leur demander leur raison et agir en conséquence. Vous pouvez également essayer de modifier certains éléments cités plus haut.

Que vous refusiez un candidat que vous ayez vu physiquement ou un CV que vous avez reçu par mail, il est très important d’envoyer un mail ou d'appeler pour donner la raison de ce refus. C’est un moyen d’augmenter l’expérience collaborateur ainsi que votre marque employeur.

Rien de plus désagréable que de contacter des entreprises ou de faire un entretien et de ne plus avoir de nouvelles ou recevoir un mail générique.

2. L’intégration de vos nouvelles recrues. 

Tout à l’heure nous avons vu que vos nouvelles recrues peuvent partir très vit.. L’une des raisons principales de ce départ précipité se retrouve dans une mauvaise intégration.

Travailler sur une procédure d’onboarding est très importante. Préparez au mieux l’arrivée de votre futur salarié, que ça soit sur la partie administrative ou informatique. Tout doit être prêt à son arrivée.

Petit plus, un mail récapitulatif de son manager, avec son jour de début, l’horaire et un petit mot sympa. Cela sera toujours apprécié.

3. Le suivi sur la durée. 

Vous avez bien géré le recrutement et l’intégration de votre nouveau candidat, ouf, c’est terminé, félicitations !

Bien évidemment c’est une plaisanterie, même lorsque vous aurez réussi toutes les étapes précédentes, rien n’est gravé dans la roche. Des collaborateurs engagés peuvent devenir désengagés pour une raison ou une autre. Il ne faut jamais rester sur ses acquis.

C’est là qu’intervient la notion de suivi sur la durée. Vous devez organiser des points réguliers avec chacun de vos collaborateurs, qu’ils soient là depuis 3 mois ou 3 ans. Et globalement il sera intéressant de proposer une culture organisationnelle et managériale propice à l'engagement des collaborateurs.

En conclusion 

L’expérience collaborateur est un formidable levier pour augmenter la performance de vos collaborateurs, faciliter les recrutements et améliorer votre marque employeur.

Cependant il faut faire attention à ne pas transformer cette expérience en une opération marketing vide de sens avec le seul but d’être bien vu.

Développer l’expérience collaborateur c’est avant tout la volonté d’améliorer les choses. Cela peut commencer par un cadre agréable pour vos collaborateurs actuels comme futurs.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre démarche ? Contactez-nous.

Besoin de nos services ?

Améliorer l'engagement de vos collaborateurs.

En savoir plus

Consulter un psychologue du travail.

En savoir plus

Améliorer l'attractivité de mon entreprise.

En savoir plus
Ces articles pourraient aussi vous intéresser
Atteindre la performance en engageant vos collaborateurs

Au cœur de cette crise, pendant que les entreprises écrivent et actionnent leur plan de relance, la question de l’engagement...

Le baromètre et l'expérience collaborateurs

Qu’ils soient sociaux ou économiques ils sont le fer de lance de la Direction financière et de la Direction des...

Meilleure box Internet pour le télétravail : qui choisir ?

Télétravail : quelle est la meilleure box Internet pour vos collaborateurs ? Depuis la période de confinement, le télétravail s’est largement développé....

NOUVEAU
Atteindre la performance en engageant vos collaborateurs

Au cœur de cette crise, pendant que les entreprises écrivent et actionnent leur plan de relance, la question de l’engagement...

white lekcio logo
linkedin-logo
NOUVEAU
Atteindre la performance en engageant vos collaborateurs

Au cœur de cette crise, pendant que les entreprises écrivent et actionnent leur plan de relance, la question de l’engagement...

white lekcio logo
linkedin-logo