Découvrez les 7 compétences clés qui vous aideront tout au long de votre carrière de manager !

La prévention des risques psycho-sociaux : Comment s’y prendre ?

Faites de vos collaborateurs votre valeur ajoutée !

La prévention des risques psycho-sociaux c’est le mélange d’une bonne dose de conformité réglementaire et d’écoute des collaborateurs, le tout mixé à une bonne analyse de l’activité. Après près de 20 ans d’obligation générale de sécurité, les chiffres concernant les risques psycho-sociaux sont encore alarmants. Je vous propose un tour d’horizon.

Prévention des risques psycho-sociaux ou Promotion de la qualité de vie au travail ? 

J’ai tendance à préférer parler de qualité de vie au travail, plus moderne, cette notion est également plus proactive puisqu’elle permet d’aborder les préventions des risques psychosociaux et d’aller plus loin. Il ne s’agit plus de garantir la santé et la sécurité, mais de rechercher l’épanouissement professionnel des salariés. Et j’ai même tendance à aller plus loin en parlant de promotion des ressources professionnelles et sociales. 

Pourquoi parler de ressources professionnelles et sociales plutôt que de qualité de vie au travail ? 

Déjà tout simplement parce qu’on joue sur le même acronyme que les risques psycho-sociaux (RPS). Ensuite parce que je trouve que cela recentre la question sur le sens du travail et de l’activité. En parlant de ressources professionnelles et sociales il n’est plus possible de proposer une action comme j’aime les appeler « strass et paillettes ». Un babyfoot et une corbeille de fruits peuvent facilement être assimilés à de la qualité de vie au travail. Il sera plus difficile de justifier ces actions en parlant de ressources professionnelles et sociales. 

Bon, concentrons-nous sur la prévention des risques-psychosociaux : Quelle définition ? 

Quand on parle de prévention des risques psycho-sociaux on distingue bien deux notions : 

  • La prévention 
  • Les risques psycho-sociaux

Et je pense qu’il est important de définir clairement l’un et l’autre pour savoir exactement comment agir et comprendre en quoi il est important d’aller plus loin que les actions strass et paillettes au plus vite ! Alors pensez-vous être au clair avec la prévention – des – risques psycho-sociaux ? 

La-prévention-des-risques-psycho-sociaux-Comment-s’y-prendre-?
L'épanouissement professionnel est la clef pour vous garantir le succès de vos projets.

D’abord la prévention c’est quoi ?

C’est une démarche à 3 niveaux qui permet de cibler et d’agir en faveur de l’amélioration des conditions de travail dans ce contexte. Ces 3 niveaux de prévention appliqués aux risques psychosociaux se définissent de la manière suivante : 

  • Prévention primaire : La prévention des risques psychosociaux au niveau primaire permet de réduire voire de supprimer les troubles psychosociaux tels que le stress par exemple en agissant à la source même du facteur de risque. L’action se fait directement sur l’organisation du travail et la stratégie managériale. 
  • Prévention secondaire : La prévention des risques psychosociaux au niveau secondaire consiste à développer les ressources des salariés pour qu’ils puissent faire face aux facteurs de risques et ainsi mieux se protéger des troubles. 
  • Prévention tertiaire : La prévention des risques psycho-sociaux au niveau tertiaire consiste à apporter des éléments de réparation des préjudices causés par les troubles psycho-sociaux. Par exemple, la mise en place d’une cellule psychologique en cas de gestion de crise. 

Vous l’aurez compris en faisant le lien avec le début de l’article, pour être proactif, on préfère agir au niveau primaire. Ce niveau de prévention n’est possible que grâce à une analyse rigoureuse de l’activité et de son environnement. Pour s’assurer d’éliminer définitivement les risques psycho-sociaux, quoi de mieux que d’agir sur les ressources professionnelles et sociales et donc au niveau primaire. 

D’accord, mais que sont ces fameux risques psycho-sociaux ? 

Concrètement, les risques psycho-sociaux, ce sont des facteurs propres au travail et à son organisation qui couplés les uns aux autres forment un risque d’atteinte à la santé physique et psychique des collaborateurs qui y sont exposés, en particulier sur le long terme. Parmi ces facteurs, on identifie aujourd’hui plusieurs grandes familles : 

  • Intensité de la charge de travail 
  • Niveau de latitude décisionnelle
  • Manque de reconnaissance 
  • Climat social dégradé 
  • Les exigences émotionnelles
  • Les conflits de valeurs 
  • Insécurité de la situation de travail 

Et donc comment agir pour la prévention ? 

Pour prévenir les risques psycho-sociaux, on ne le répète jamais assez souvent, faites appel à un expert, de préférence un psychologue du travail. 

Pourquoi ? Pour deux raisons ! D’abord parce qu’il a la compétence pour analyser sous différents angles et surtout pour observer « l’inobservable ». Les troubles sont multiples et peuvent s’observer sur l’individu, le collectif et sur les résultats. Le psychologue du travail saura, corréler un trouble à sa cause organisationnelle et donc vous proposera les leviers les plus pertinents. 

Enfin, la seconde raison, et pas des moindre est qu’il sera légitime aux yeux de vos collaborateurs pour recueillir des informations qu’il est parfois difficile d’obtenir en toute objectivité. Il fait figure de confiance et de déontologie. 

Livre-blanc-RPS

Développez la performance de votre entreprise en même temps que le bien-être de vos collaborateurs !

  • Découvrez l'écosystème des risques psycho-sociaux.
  • Apprenez à les identifiez et les prévenir
  • Développez votre performance bienveillante

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin

Laissez un commentaire