Skip to content

C'est quoi la marque employeur ?

Le recrutement a dramatiquement changé ces dernières années comme les candidats finalement. Ces derniers font autant de recherche sur votre entreprise, sur qu’elle fait, ses objectfs, ses valeurs, etc, que vous pouvez le faire sur eux. 

C’est là que rentre en jeu l’importance de la marque employeur afin de donner envie et d’attirer les meilleurs talents qui recherchent un emploi, mais aussi ceux déjà en poste. 

En quoi ça consiste la marque employeur ? 

Le but premier de la marque employeur est de rendre votre entreprise attirante pour vos futurs collaborateurs, sans oublier de fidéliser ceux présents. Il existe un tas de leviers disponibles, comme par exemple être présent sur les réseaux sociaux. Ces canaux permettent de montrer l’ambiance et de donner envie, sans oublier un bon onboarding ! 

Nous verrons plus en détail tout à l’heure d’autres leviers et particulièrement, la stratégie à long terme qu’il faut mettre en place pour atteindre les meilleurs résultats. 

Avant de continuer, je dois préciser que tout ce marketing pour « vendre » votre entreprise à des candidats doit être sincère et honnête. Il serait contre productif pour vous de vouloir montrer quelque chose d’attirant qui n’existe pas en réalité. 

L’engagement, un levier puissant

Je fais une pause sur l’engagement qui pour moi est le but ultime qui transformera vos collaborateurs en ambassadeurs de votre entreprise. C’est le même principe que le bouche à oreille dans votre clientèle. Avoir des collaborateurs ambassadeurs c’est avoir des gens qui parlent positivement de votre entreprise à leurs amis, leurs connaissances et leur famille. 

De plus, l’engagement joue un rôle crucial sur l’augmentation de la productivité, une réduction de l’absentéisme ainsi que du turn over. 

Il faut vraiment penser à cet objectif lorsqu’on met en place sa stratégie de marque employeur. Réussir à engager durablement ses collaborateurs c’est le but ultime de la marque employeur. 

Comment ça fonctionne ? 

Et bien ça fonctionne exactement comme avec vos clients. C’est à dire qu’il va falloir analyser votre entreprise (votre produit) se poser des questions, puis apprendre à connaitre votre cible, formaliser des procédures et quand tout est bien rôdé, communiquer. 

  1. Analyse et connaissance de votre cible

À ce moment, il faut se mettre à la place d’un candidat potentiel ainsi que de vos collaborateurs déjà présents. 

– Pourquoi je devrais rejoindre cette entreprise ? 

– Pourquoi j’y reste ?

C’est un travail très important à effectuer, chaque entreprise est différente. Travaillez-vous principalement avec des juniors ou au contraire des seniors ? Est-ce que le salaire est primordial ou bien les valeurs et le but de l’entreprise est plus important ?

C’est d’ailleurs intéressant de questionner vos collaborateurs qui partent et leur demander la raison de ce départ. S’il y a une récurrence, vous pouvez travailler sur ce ou ces points précis. 

Vous pouvez également questionner vos collaborateurs pour connaitre les raisons de leur engagement, tout est bon à prendre. 

Le guide complet pour développer l'engagement de vos collaborateurs.

Le manque d’engagement coûte 14 580 euros par an et par collaborateur. Pourtant il existe de nombreux leviers pour engager efficacement et durablement vos équipes. 

couverture guide

2. Formaliser les procédures

Selon l’analyse et les questionnements que vous avez eu plus haut, il est maintenant temps de mettre tout cela sur papier. Selon les réponses aux sondages et aux réponses que vous avez obtenu ic cet là, vous êtes capables d’agir. 

Vous allez certainement revoir vos méthodes de recrutement et de fidélisation grâce à ces nouvelles informations. Il est important de graver ces changements dans la roche et d’ajouter ces éléments à votre marque. 

3. Communiquer

Maintenant que vous avez mis des choses concrètes en place il va être temps de communiquer à ce propos. 

Vous connaissez l’âge moyen et les attentes de votre cible, vous savez donc quel réseau sociaux est plus à même de toucher cette dernière.

Vous n’avez pas besoin d’un énorme budget pour communiquer, vous pouvez créer de petites vidéos à poster sur les réseaux sociaux par exemple. 

Surveiller ses avis sur des sites comme par exemple Glassdoor qui permettent aux salariés de noter l’entreprise. Une mauvaise note et votre taux de candidature va fortement chuter. 

En dernier lieu on peut bien évidemment parler de l’optimisation. Questionner en permanence, chercher des points d’améliorations et agir en continu, c’est ça qui fait une vraie différence. 

Vous souhaitez en savoir plus sur la démarche en faveur de l’engagement de vos collaborateurs ?

Ces articles devraient également vous intéresser