C’est quoi le reverse mentoring ?

2 personnes qui bénéficient du reverse mentoring

Découvrez les 7 compétences clés qui vous aideront tout au long de votre carrière de manager !

C'est quoi le reverse mentoring ?

Très souvent, lorsque qu’un nouvel arrivant dans l’entreprise arrive, qu’il soit apprenti ou non, on lui attribue un mentor. Le rôle de ce dernier est de le guider, de lui montrer les procédures de l’entreprise et encore bien d’autres choses. Le mentoring est un excellent moyen d’intégrer un nouvelle personne, mais connaissez vous le reverse mentoring ? 

Le reverse mentoring c’est le fait qu’un jeune puisse conseiller et guider une personne plus expérimentée sur les nouveaux domaines, notamment digitaux. Pour vous donner un exemple précis, General Electric a mis en place cette méthode à l’époque du déploiement d’internet. Le principe était simple, 500 cadres supérieurs devaient trouver un binôme avec de nouvelles recrues pour que ces dernières puissent leur montrer le fonctionnement d’internet. 

Le partage d’expérience à toujours été l’un des moyens le plus efficace pour progresser et il est grand temps de prendre conscience de l’importance que peuvent nous apporter les jeunes générations.

Voyons ensemble les nombreux avantages de mettre le reverse mentoring en place dans votre entreprise. 

Développer les compétences digitales de vos seniors grâce au reverse mentoring. 

Le digital prend de plus en plus de place dans les entreprises, réseaux sociaux, big data, intelligence artificiel, etc. Il est normal de vite être dépassé par tous ces concepts et c’est là où le reverse mentoring prend toute son importance. 

Vous allez pouvoir former vos seniors à ces nouvelles technologies facilement et efficacement grâce à vos jeunes collaborateurs. 

Développer la responsabilisation de vos juniors. 

L’avantage du reverse mentoring c’est également de responsabiliser vos juniors et leur montrer le rôle et les missions des seniors de votre entreprise. Chacun peut bénéficier de l’expérience de l’autre. Le senior gagnera en compétences digitales et le junior pourra gagner en maturité et comprendre plus vite les différents rouages de votre entreprise. 

Améliorer les rapports entre les différentes générations. 

On voit régulièrement des clivages dans les entreprises entre les générations plus anciennes et les nouvelles. Le fait de mélanger vos seniors et vos juniors va permettre de créer du lien entre ces générations et fluidifier la communication interne. 

Vous trouvez ces avantages intéressants ? Parfait ! Continuons et voyons alors comment mettre le reverse mentoring dans votre entreprise. 

Le guide complet pour développer l'engagement de vos collaborateurs.

Le manque d’engagement coûte 14 580 euros par an et par collaborateur. Pourtant il existe de nombreux leviers pour engager efficacement et durablement vos équipes. 

couverture guide

Avant tout, préparer. 

Tout commence par là, préparer votre reverse mentoring, il va falloir faire un vrai travail de pédagogie avec vos collaborateurs seniors. Il arrive parfois que ces derniers prennent très mal le fait de se faire former par de jeunes personnes sortant d’études. L’égo peut créer des situations de tensions avec un rejet des connaissances. Vous en conviendrez, ça serait dommage. 

C’est pour cela qu’il faudra bien leur expliquer avant de commencer, les intérêts pour eux, pour les jeunes et pour l’entreprise. Chacun y gagne, il faut simplement que toutes les parties le comprennent. 

Il faudra également faire ce travail avec vos juniors, en effet, cela peut-être impressionnant de devoir former une personne bien plus expérimentée que soi. Il faudra leur faire comprendre l’importance de leurs connaissances et de cette mission de reverse mentoring. 

La culture d’entreprise. 

Plus votre entreprise est agile et libérée, plus il sera aisée de mettre en place cette méthode. Plus votre entreprise est rigide et pyramidale, moins le reverse mentoring sera efficace. 

Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’une entreprise à 100% libérée pour que la méthode fonctionne. Il suffira en effet d’avoir une ouverture d’esprit par rapport à la nouveauté, l’apprentissage et la performance pour faire fonctionner le reverse mentoring. 

Une vraie stratégie d’apprentissage.

Le reverse mentoring se prépare comme nous l’avons vu plus haut et il faudra également préparer le partage des connaissances. Planifier des temps dédiés à ce partage dans la semaine, des fichiers récapitulant certaines connaissances clés, etc. 

Si vous vous contentez de mettre en place un mentor à vos seniors, sans organisation précise, le risque est grand que le temps passe sans qu’il ne se passe quoi que ce soit.

Vous souhaitez en savoir plus sur la démarche en faveur de l’engagement de vos collaborateurs ?

Ces articles devraient également vous intéresser

Pourquoi il est primordial de faire un plan de formation ?

Un avion qui va dans la bonne direction grâce à un bon plan

Découvrez les 7 compétences clés qui vous aideront tout au long de votre carrière de manager !

Pourquoi il est primordial de faire un plan de formation ?

Un plan de formation, ou plutôt, un plan de de développement des compétences est obligatoire si vous voulez développer votre plein potentiel ainsi que celui de vos collaborateurs. 

L’idée générale de ce plan, est de transformer vos besoins par rapport à des objectifs en plan précis de formations à effectuer pour apprendre de nouvelles compétences qui vous permettront d’atteindre ces objectifs. 

Ce plan de formation concerne également les bilans de compétences ainsi que les validations des acquis (VAE). 

Vous pouvez faire un recueil des compétences possédées par votre collaborateur lors des entretiens annuels par exemple.Il est très intéressant de pouvoir faire le point régulièrement sur les compétences présentes dans l’entreprise. 

Quels sont les avantages précis ? 

Les avantages sont nombreux, le fait de prévoir un plan pour chacun de vos collaborateurs, vous amènera à l’installation et le partage d’une culture commune, l’amélioration palpable du niveau global des compétences. Ce n’est pas tout ! Cela améliore également la performance à long et court terme avec une optimisation considérable du retour sur investissement de chacune des formations. . 

Encore un avantage ? Le fait de planifier des formations par rapport à vos besoins, vous évitera d’inscrire vos collaborateurs à des formations non prioritaires pour lui, comme pour l’entreprise. Vous en aurez terminé des coups d’épées dans l’eau. 

Le plan de formation n’est pas magique, il faudra quand même mettre en place un suivi de vos collaborateurs une fois qu’ils rentreront de formation pour s’assurer le meilleur transfert des apprentissages possible.

Le guide complet pour développer l'engagement de vos collaborateurs.

Le manque d’engagement coûte 14 580 euros par an et par collaborateur. Pourtant il existe de nombreux leviers pour engager efficacement et durablement vos équipes. 

couverture guide

Comment faire pour réaliser un plan de formation ? 

Fixez des objectifs, tout commence par là. 

Analysez vos objectifs et vos besoins précisément, idéalement avec l’aide de chacun de vos collaborateurs pour voir où se trouvent leurs difficultés. Après cela, vous pourrez chercher des formations prioritaires à effectuer, répondant à ces besoins. 

Paul est manager, il doit réaliser un plan de formation. Pour cela il échange avec Jean, un de ses collaborateurs, sur les objectifs de l’entreprise et par rapport aux difficultés de Jean qui pourrait l’empêcher d’atteindre ses objectifs. Paul peut ensuite analyser ce qui pourrait bloquer pour l’atteinte des buts de l’entreprise et fixez des formations prioritaires à réaliser. 

Il faudra faire particulièrement attention à un point, c’est de prendre une formation qui correspond à un besoin et pas seulement une envie, comme cela peut arriver encore trop souvent. Pour illustrer ce fait, je repense à un pharmacien qui avait envoyé une de ses collaboratrices dans une formation « Comment conseiller une femme enceinte » c’était un besoin pour la pharmacie ? Non, simplement une envie de la collaboratrice qui était actuellement enceinte.

Quel est le défaut de faire un plan de formation ? 

Le plus gros reproche qui peut être fait au plan de formation, c’est sa simplicité. Il est vrai qu’il peut être mis en place exclusivement dans les entreprises qui ne sont pas fascinées par le compliqué et qui ont bien compris que le compliqué n’est pas la meilleure réponse à la complexité. 

Plus sérieusement, ce plan de formation, ou la formation tout court d’ailleurs, peut créer des freins chez certains de vos collaborateurs qui pensent ne pas en avoir besoin. A ce moment là vous avez deux choix. Vous pouvez lui imposer la formation, tout en sachant que de faire une formation sans motivation vous fera obtenir un résultat misérable. Seconde option, vous pouvez faire preuve d’énormément de pédagogie et lui expliquer les tenants et aboutissants de développer ses compétences tout au long de son parcours professionnel. 

Pour conclure, un plan de formation est une étape primordiale pour faire des formations qui vous apporteront une vraie valeur ajoutée. Vous n’êtes plus dans la réaction, mais bien dans l’anticipation, pour gérer les compétences. 

Vous souhaitez en savoir plus sur la démarche en faveur de l’engagement de vos collaborateurs ?

Ces articles devraient également vous intéresser

Pourquoi le suivi post-formation devrait être obligatoire ?

Un groupe de personne qui font un suivi post-formation

Découvrez les 7 compétences clés qui vous aideront tout au long de votre carrière de manager !

Pourquoi le suivi post-formation devrait être obligatoire ?

Pour optimiser au maximum son retour sur investissement. 

Dans un article précédent qui répondait à la question « pourquoi se former ? », nous avons vu qu’il était primordial de se former en continu. En effet, cela vous servira à rester à jour dans vos compétences et mieux encore, les développer, toujours dans le but d’être compétitif.

Maintenant que vous vous formez régulièrement et que vous formez vos équipes, nous allons voir le suivi post formation qui est aussi important que la formation en elle même. Nous allons découvrir les différentes étapes pour réaliser ce suivi et vous allez voir également les avantages à le faire. 

Pourquoi faire ce suivi post formation ? 

Tout simplement parce que les gens oublient si vous ne les suivez pas au retour de leur formation, c’est aussi simple que ça. De plus, lors d’une formation présentielle, nous savons aujourd’hui que seulement 10% des informations transmises durant la formation seront mémorisées au bout de 3 mois s’il n’y a aucun suivi. 

Vous connaissez le responsable ? La courbe de l’oubli ou la courbe d’Ebbinghaus. Cette courbe nous apprend que si vous ne vous servez pas d’informations durant un certain temps (très court), vous oublierez. Suivez vos collaborateurs, je le répète, encore et encore pour que vous y pensiez. 

Prenons l’exemple de Jean qui part en formation, il revient, ravi de ses nouvelles compétences, il s’en sert au début, puis il commence peu à peu à revenir à son ancienne façon de faire à cause des habitudes. Le temps passe et Jean va même oublier la majorité des choses qu’il a apprises durant sa formation. 

C’est dans cet exemple que nous voyons l’importance, en tant que manager, de suivre les progrès de son collaborateur et de le suivre sur le long terme après qu’il ai réalisé une action de formation. 

Comment faire ce suivi alors ? 

Nous l’avons vu, lorsqu’un de vos collaborateurs ou vous même revient de formation, les compétences augmentent sur le court terme avant de retomber au fil du temps. Alors voyons maintenant comment inverser cette descente. 

1. Le suivi post formation commence avant la formation. 

En effet, avant de faire partir un de vos collaborateurs en formation, vous devez faire le point avec lui : 

a) A t-il lu le programme détaillé de la formation ? 

C’est primordial, je n’ose vous dire combien de personnes inscrivent un de leur collaborateur en formation sans même leur expliquer l’intérêt de cette dernière ou même leur faire lire le programme détaillé.

b) Est-ce que cette formation correspond bien à ses attentes ? 

Maintenant que vous avez échangé sur l’intérêt de cette formation, correspond t-elle bien à votre collaborateur ? Sachez qu’une personne qui suit une formation sans motivation ne sert à RIEN, mais vraiment rien. Votre collaborateur perdra du temps et vous de l’argent.  

2 femmes qui discutent pour faire un suivi post-formation
Le meilleur moyen de rentabiliser une formation, c'est tout simplement un bon suivi post-formation.

c) Qu’elles sont les attentes après son retour de formation ? 

Quelle est la finalité de cette formation ? Qu’est-ce que votre collaborateur doit pouvoir faire après cette formation ? 

d) Avez-vous posés des objectifs suite au retour de votre collaborateur ? 

Devra-t-il vendre plus après sa formation ? 

Optimiser ses échanges avec les clients au téléphone ? 

Se servir plus rapidement d’un outil informatique ? 

Peu importe l’objectif en soi, cependant, il en faut si vous voulez voir l’amélioration entre le avant et le après.

e) Se poser LA question « Mon collaborateur peut-il remettre en pratique immédiatement ses nouveaux apprentissages ou dois-je lui accorder de nouvelles missions ? »

Ce qui peut se passer, plus souvent qu’on le croit, c’est de faire former une personne qui une fois revenue à son poste, ne peut pas remettre en pratique ses nouvelles compétences. 

Je me souviens d’un chef d’entreprise qui avait envoyé son collaborateur se former au rôle de manager pour une prise de poste future, tout en sachant qu’il n’avait pas confiance en lui. 

Résultat ? La personne avait de magnifiques compétences managériales, qui ne lui servait à rien à son poste.

2. Après la formation. 

Votre collaborateur vient de rentrer de sa formation, il est extrêmement motivé à remettre en pratique ses nouveaux apprentissages. Alors aidez le à rester motivé, sur le long terme. 

Commencez par un entretien rapide, voyez avec lui ce qu’il a appris, ce qu’il va immédiatement remettre en pratique et c’est à ce moment que vous reparlez des objectifs qui ont été réfléchis avant sa formation. 

Par la suite, ça se passe sur le long terme, faites le point régulièrement avec lui dans les prochaines semaines/mois/années c’est d’ailleurs lors de ces points que vous pouvez être reconnaissant de ses progrès et voir durant ce temps avec lui ce qui pourrait être fait différemment ou amélioré. 

C’est le moyen optimal pour vous garantir un retour sur investissement non seulement pour vous, mais aussi et surtout pour votre collaborateur. 

Travailler sur les objectifs réfléchis, au bout d’un moment vous pouvez remplacer les anciens par des nouveaux. Le but final, c’est de ne jamais « lâcher » un collaborateur seul qui revient de formation. Vous devez l’accompagner, encore et encore. 

Ces articles devraient également vous intéresser :

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin

Les 5 compétences fondamentales d’un bon management

compétences-management

Quelles sont les 5 compétences fondamentales d'un bon management ?

Il existe des compétences fondamentales pour un exercer un management efficace, tout en étant bienveillant. Dans cet article nous allons les voir une à une. Comme vous devez certainement le savoir, ce n’est plus suffisant d’être bon techniquement dans son métier. 

En effet, il va falloir apprendre à développer en même temps ses capacités techniques, mais aussi ses capacités douces ou soft skills tout au long de sa carrière. 

Si vous souhaitez découvrir quelles sont les compétences fondamentales pour développer l’esprit d’équipe dans votre entreprise et une performance accrue, cet article est totalement fait pour vous.

Vous êtes prêt ? Alors allons y !

1. La communication 

La base d’une relation, qu’elle soit amicale, amoureuse ou professionnelle repose sur un fondement primordiale : la communication

Apprenez à communiquer, sur les réussites (généralement c’est facile), mais aussi et surtout sur les difficultés (c’est moins facile déjà) ou les échecs que vous pouvez rencontrer. Vous allez pouvoir profiter d’une fabuleuse expérience, l’intelligence collective. 

En effet, en communiquant et en demandant l’avis de vos collaborateurs. Vous allez pouvoir travailler tous ensemble et créer une émulsion autour de vos projets et objectifs. 

2. Apprendre à déléguer

Cette étape peut-être compliqué, nous avons tous tendance à croire qu’une autre personne ne fera pas aussi bien, aussi rapidement que nous une tâche particulière. Cependant, c’est souvent une fausse impression, alors si vous vous êtes déjà dit « je n’ai plus le temps, je dois tout faire », pensez y. 

La délégation est une part importante pour un bon management. Vous ne serez jamais en capacité de tout faire au risque de vous créer des journées de 14h en développant un stress incroyable. 

Attention, déléguer ne signifie pas se débarrasser des tâches ingrates en les refilant à vos équipes, soyons clair.

Autre point, le fait de surveiller en permanence et vouloir que la tâche soit réalisée exactement comme vous l’auriez fait. Je connais certain manager qui régulièrement, refont un travail complet parce que la mise en page n’est pas bonne. Ou tout simplement parce que ça ne correspond pas à leur vision.

Un homme qui développe ses compétences en management
Déléguer est une vrai compétence, attention à bien se faire comprendre.

3. La reconnaissance, une compétence PRIMORDIAL du management !

Saviez-vous que la reconnaissance est plus importante pour vos collaborateurs que leur salaire ? La reconnaissance est un mécanisme surpuissant dans vos relations avec vos collaborateurs. 

Il faut apprendre à reconnaître les efforts de vos équipes, dans les succès, bien sûr, mais aussi dans les échecs ! 

De plus, pensez bien à reconnaître les efforts de tout le monde. Même de votre superstar de la vente depuis des années. Ne pensez pas que ses résultats sont un acquis pour vous !

4. L’empathie

Avez-vous déjà entendu parler de l’intelligence émotionnelle ? On parle de cette capacité comme la faculté d’une personne de se mettre à la place des autres, comprendre leurs problématiques et leurs préoccupations pour les aider. 

Nous sommes tous humains et nous avons tous des sentiments. Même dans le monde de l’entreprise, il n’y a pas de magie. Alors soyez attentif à vos collaborateurs, ils vous le rendront au centuple ! 

5. Avoir une vision

Pour garder et développer la motivation de vos troupes, vous devez avoir une vision de l’avenir que vous souhaitez donner à votre entreprise. À quoi voulez vous que votre entreprise ressemble dans 3, 5 ou encore 10 ans ? 

Vous pouvez d’ailleurs faire participer vos collaborateurs à cette démarche, c’est même fortement recommandé pour développer une bonne cohésion d’équipe  leur motivation et leur adhésion à ce projet. 

Grâce à cette vision, chacun aura plus de facilités à faire des choix et prendre des décisions. En effet, chaque acte et chaque décision devra aller dans le sens de cette vision. 

Vous avez tout à gagner à développer ces compétences et je vous invite fortement à le faire pour le bien-être de vos collaborateurs et de votre entreprise ! 

Ces articles devraient également vous intéresser :

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin

Pourquoi faire une formation aux risques psycho-sociaux ?

Pourquoi-faire-une-formation au risques psycho-sociaux ?

Pourquoi faire une formation aux risques psycho-sociaux ?

L’obligation générale de sécurité est valable pour tous les employeurs. Alors pour agir concernant les RPS, pourquoi ne pas commencer avec une formation sur les risques psycho-sociaux ? 

Les risques psycho-sociaux, c’est une accumulation de facteurs organisationnels liés au travail, qui petit à petit, vont porter atteinte à la santé mentale des collaborateurs. C’est déjà fortement problématique, mais saviez-vous que cela aura pour conséquence une atteinte à la santé physique mais également à la santé économique de votre entreprise ? 

D’accord, mais en quoi une formation sur les risque psycho-sociaux va m’aider ? 

Dans l’ensemble de mes articles je dis souvent qu’il est important de faire appel à un psychologue du travail pour agir sur la prévention des risques psycho-sociaux. Ceci dit, plus vous en saurez sur les risques psycho-sociaux, plus vous serez armé pour en limiter l’apparition et leur impact sur vos collaborateurs et leur performance. Donc une formation oui, mais notons tout de même que certains formats pédagogiques de formation peuvent être bien plus efficaces que d’autres. 

Oui, j’ai déjà lu que chaque apprenant est différent, comment savoir pour moi ?

Reprenons par la base si vous le voulez bien ! Evidemment oui, chaque apprenant est différent et donc certains vont préférer des formations e-learning, d’autres plutôt présentiel, et d’autres encore iront directement apprendre en situation de travail. Mais concernant les risques psycho-sociaux, il s’agit surtout de savoir, quel format pédagogique est le plus adapté à cette thématique. 

Pourquoi les risques psycho-sociaux ont besoin d’un format pédagogique spécifique ?

Pour agir efficacement sur les risques psycho-sociaux il faut analyser spécifiquement l’activité, l’organisation et l’écosystème général d’une entreprise. En toute logique, pour que la formation puisse être transférable en compétences applicables au sein de votre entreprise, elle doit être créer sur-mesure et cibler des problématiques précises que vos rencontrez. En clair une formation sur les risques psycho-sociaux généraliste, est surement très intéressante, mais peu utile et surtout insuffisante. 

Pourquoi-faire-une-formation au risques psycho-sociaux-?
Pour une efficacité optimale, il faudra passer par une analyse spécifique de votre activité.

Et donc pour quel format pédagogique faut-il opter ? 

Si vous décidez de vous former sur les risques psycho-sociaux c’est certainement parce que vous y êtes sensible et que vous souhaitez répondre à une problématique concrète de votre entreprise. Or, seule une analyse psychosociale peut identifier la véritable cause organisationnelle de cette problématique. 

À mi-chemin entre la formation et le consulting, la formation en situation de travail est totalement personnalisée et permet à votre formateur de vous proposer un contenu adapté à votre entrepriseChoisir la formation en situation de travail, c’est donc maximiser vos chances d’agir efficacement sur cette problématique et donc développer la qualité de vie au travail et la performance de vos collaborateurs

D’accord, mais si je veux aller plus loin dans mon action ? 

Le champ d’action pour la prévention des risques psycho-sociaux est très large, et il peut être également très pertinent de vouloir faire preuve de proactivité en misant sur une formation généraliste. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un format e-learning ou présentiel classique. Vous y découvrirez globalement l’ensemble des facteurs de risques ainsi que comment agir sur chacun d’entre eux. Vous découvrirez également les 3 niveaux de prévention à distinguer les uns des autres. 

Et si je souhaite simplement développer un axe en particulier ? 

Enfin, il est possible, sans être particulièrement sensibilisé aux risques psycho-sociauxde vouloir développer l’autonomie de vos collaborateurs par exemple. Il existe donc également des formations présentielles et e-learning sur étagère concernant chacun de ces axes d’amélioration de la qualité de vie au travail. 

En bref, quoi que vous cherchiez vous trouverez votre bonheur, et cette démarche sera très positive pour vous, vos collaborateurs et votre entreprise. Gardez cependant en tête que le plus efficace restera de d’opter pour une formation en situation de travail, de préférence réalisée par, ou en partenariat avec un psychologue du travail

Ces articles devraient également vous intéresser :

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin

Comment développer ses compétences relationnelles managériales ?

Comment-développer-ses-compétences-relationnelles-managériales-!

Comment développer ses compétences relationnelles managériales ?

Il n’y a plus à prouver l’importance de développer ses compétences relationnelles managériales dans la vie de tous les jours. En effet, dans votre vie personnelle, comme professionnelle, le fait de posséder ces fameuses compétences vous aide fortement dans tout un tas de domaines. 

Que vous souhaitiez développer de nouveaux marchés, fidéliser vos clients, ou motiver vos collaborateurs. Vous avez forcément besoin de ces compétences managériales, et de gérer ces aptitudes avec habileté. Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Alors c’est parti !

C’est quoi les compétences relationnelles ?

Les compétences relationnelles sont diverses et variées. Nous pouvons par exemple citer :

  • Votre capacité à tisser des liens et communiquer facilement avec vos collaborateurs.
  • Votre capacité à faire preuve d’empathie envers ces derniers.

Finalement, les compétences relationnelles, que l’on peut aussi appeler compétences sociales, vous servent tout au long de votre vie. Pour ainsi savoir traduire votre motivation et vos valeurs à vos collaborateurs. 

À les aider à progresser et s’améliorer en continue, dans le développement des compétences de ces professionnels, dans la gestion du stress, l’écoute active etc. On peut également parler des conséquences sur la créativité ou l’enthousiasme. 

Développer les compétences relationnelles de ses collaborateurs et les siennes est aujourd’hui indispensable pour la bonne santé d’une entreprise.

Bref, que des avantages ! 

Comment-développer-ses-compétences-relationnelles-managériales-!
Comme je dis toujours, bâtissez des ponts plutôt que des murs entre les individus.

Mixons la technique avec les compétences relationnelles managériales !

Encore trop souvent, les entreprises, misent beaucoup trop sur les compétences techniques, oubliant les compétences comportementales. Prenons un exemple concret d’un collaborateur.

Ce dernier est extrêmement motivé par son travail, il atteint ses objectifs, il apprécie les valeurs de l’entreprise, dans l’idée, le collaborateur parfait.

Continuons notre exemple et disons que ce collaborateur éprouve aucune compétence relationnelle. C’est à dire qu’il est solitaire dans sa façon de travailler. Il évite le plus possible de travailler en équipe et en même temps se montre désagréable avec les clients, faisant même preuve d’agressivité de temps en temps. 

Pensez-vous que sur le long terme, vous serez satisfait de ce collaborateur ? Probablement pas. A terme, vous aurez des clients qui se plaindront, ses collègues également et sa hiérarchie.

Pour éviter cette situation, nous revenons au point précédent de cet article, c’est à dire « Développer les compétences relationnelles de ses collaborateurs et les siennes est aujourd’hui indispensable pour la bonne santé d’une entreprise. » Il faut créer un chevauchement entre compétences techniques et compétences relationnelles.

Comment acquérir ces fameuses compétences ?

Acquérir des compétences en se formant ! J’ai l’impression de me répéter dans mes articles, cependant, c’est une réalité. La formation continue doit devenir votre allié du quotidien pour acquérir un savoir être et apprendre à gérer les situations professionnelles.

Cela peut passer par deux étapes distinctes, la première, sera un travail sur vous. Ce travail vous permettra de mieux vous connaitre, vous verrez par exemple des notions comme :

Une fois que vous aurez consolidé ces bases, vous allez pouvoir les appliquer sur le terrain en créant un esprit d’équipe et des relations saines dans votre entreprise. Parce que les compétences relationnelles managériales, sont la base pour développer la compétence collective de vos collaborateurs. 

Vous pourrez enfin profiter des nombreux avantages, comme par exemple déléguer sereinement. Ainsi que gérer des réunions efficacement et aussi, très important, désamorcer des conflits lorsque vous en rencontrerez.

Nous avons tous besoin d’évoluer en permanence, de perfectionner les compétences. Il est utopique de penser qu’une personne bonne dans son métier puisse le rester indéfiniment sans se renseigner ou se former sur les nouveautés de son métier. 

Chaque individu est différent, mais chaque personne a la possibilité et la capacité de développer ces compétences relationnelles.

Pour conclure, grâce à ces capacités vous améliorerez grandement le bien-être de vos collaborateurs, de mieux gérer les conflits, ainsi que de fédérer. Ce qui va se répercuter sur leurs propres performances et indubitablement sur la relation client. 

Il est dommage de s’en priver n’est-ce pas ? Alors lancez-vous !

Ces articles devraient également vous intéresser :

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin

Pourquoi il faut ABSOLUMENT se former ?​

Pourquoi-se-former-?

En effet, pourquoi se former ? C’est une très bonne question à laquelle on va tenter d’apporter une réponse dans cet article.

Pourquoi il faut absolument se former ?

Pourquoi je devrais faire former mes équipes ainsi que moi même ?

Parce qu’il le faut pour rester compétitif, voilà pourquoi il faut se former.

Imaginez un médecin ou un avocat qui arrêterait de se former après ses études, qui vous conseillerait seulement avec ce qu’il a appris il y a 10 ou 15 durant sa scolarité, auriez-vous confiance en lui ? 

En effet, dans un monde en perpétuelle évolution, le fait de se former permet de rester à jour et de rester compétitif par rapport à la concurrence. Une entreprise doit se réinventer en permanence pour pouvoir répondre aux préoccupation toujours plus importantes de ses clients et cette réinvention passe en grande partie par la formation. 

La formation est donc un avantage indéniable pour votre entreprise et vos collaborateurs. 

Le second avantage des formations, est la monté en compétence de vos collaborateurs, vous leur montrer qu’ils sont soutenus tout au long de leur carrière et que vous misez sur eux. C’est d’ailleurs le moyen le plus efficace pour pouvoir les récompenser avec une promotion basée sur leurs compétences et pas seulement l’ancienneté. 

Le meilleur investissement que puisse faire une entreprise, c’est de former ses collaborateurs. 

Passons à la prochaine réflexion, si vous le voulez bien. 

Je suis déjà expert de mon domaine, comme mes équipes ! 

J’en suis persuadé, cependant repenser à votre médecin et votre avocat, lui aussi est expert de son domaine et s’il veut le rester, il doit passer par la formation. Quel que soit votre domaine, le BTP, la communication, la médecine, le conseil, les choses changent et elles changent vite. De nouvelles techniques et technologie ; qui sont là optimiser votre travail, apparaissent sans cesse, alors profitez-en et formez-vous.

De plus, les compétences techniques, seules, sont insuffisantes aujourd’hui. Il faut que vos collaborateurs soient formés sur les célèbres « soft skill » ou compétences comportementales en français  Ces compétences se complètent parfaitement avec les compétences techniques. La résolution des problèmes, l’empathie, la communication, la gestion du temps et j’en passe sont des éléments essentiels, pour vous et vos collaborateurs.  

se-former
Le succès passe par une soif d'apprendre et de se former tout au long de sa vie.

La formation a un coût ! 

La formation est un coût, c’est certain, mais à combien estimez-vous le bien fait que cela vous apportera ?  Une mauvaise gestion des compétences par exemple, qui pourrait être optimisée extrêmement rapidement, à votre avis, combien cela vous coûte tous les ans de laisser ce problème exister ? 

La formation est un investissement sur le court, comme le long terme ! Une personne motivée et formée sera plus efficace et à même de répondre à toutes sortes de problématiques qui pouvait la bloquer auparavant. Cette personne sera plus productive et pourra en faire plus en moins de temps, tout en étant à l’aise.

Cela va aussi se répercuter sur le bien-être général dans votre entreprise, en augmentant l’épanouissement global chez vos collaborateurs. 

Comment choisir les formations à effectuer ? 

Le moyen le plus simple et optimiser pour sélectionner les formations dont vous avez besoins, c’est un plan de formation. Ce dernier vous servira à faire un point sur votre entreprise, en analysant les compétences que vous possédez et les compétences dont vous avez besoin dans l’avenir. 

Mettre en place une réelle stratégie de formation est un levier de performance idéal pour s’assurer des résultats post-formation efficace. En effet, une fois vos besoins parfaitement établis, il sera bien plus simple de suivre les résultats de vos collaborateurs une fois la formation effectuée. 

Établir un plan de formation c’est aussi avoir une meilleure visibilité sur l’impact de vos investissements en formations et ainsi améliorer le transfert des apprentissages. 

Laissez nous vous accompagner vers l’excellence en misant sur votre capital humain. 

Ces articles devraient également vous intéresser :

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin