Skip to content

4 astuces pour arrêter de procrastiner

J’ai tendance à toujours remettre à demain certaines tâches, comment faire pour enfin faire ce que je dois faire ? 

C’est une excellente question, nous allons voir plusieurs astuces durant cet article pour vous aider à démarrer plus facilement 

Comme nous tous, nous avons tendance à procrastiner et remettre les choses au lendemain, mais nous allons voir ici comment être le plus productif possible, sans se laisser distraire. 

Avez vous déjà eu l’idée/motivation le soir, avant de dormir de : « Je vais lancer tel projet », « je vais faire telle action », « Demain, je le fais, c’est sûr ! ». Au final, le lendemain, au réveil, l’énergie est parti, jusqu’au soir où vous allez pouvoir reporter au lendemain, encore et encore. Les mots comme « Demain », « plus tard », « la semaine prochaine », sont tous sans exception des synonymes de « jamais », alors agissez.  

Qui n’a jamais dit « je vais lancer tel projet » ou « je vais faire telle action » sans jamais le faire, sans oublier le livre qui traine sur la table de nuit depuis des mois. 

Peut-être même avez-vous cliqué sur cette article dans le but de remettre à plus tard une action ! 

Alors, si on arrêterait de procrastiner pour enfin faire ce qu’on doit faire ? 

Allons y pour un top, c’est à la mode sur internet. 

1. Faite une liste

Vous pouvez commencer par une liste, c’est aussi simple que ça. Écrivez vos actions à faire durant la journée, que vous pourrez ensuite cocher au fur et à mesure de votre avancée. Essayez de mettre les tâches que vous considérez comme les plus compliquées  et longues en début de journée quand votre énergie est au plus haut. Essayez d’avoir une liste de 5 actions MAXIMUM par jour. 

2. Déconnectez-vous

Voir les notifications de son téléphone, avoir un onglet Facebook ouvert, ou bien d’avoir une notification d’un courriel est le meilleur moyen de dévier du but fixé et de procrastiner. On répond à un ami, la discussion dévie jusqu’à ce qu’on parle de nos prochaines vacances tout en regardant les lieux d’hébergement sur internet. Alors apprenez à vous déconnecter afin d’optimiser votre concentration. C’est le meilleur moyen pour finaliser une tâche rapidement. 

Un cahier qui sert à faire la liste des choses à faire afin de ne pas procrastiner
La journée devrait toujours commencer par lister ses priorités.

3. Lancez-vous

Comme disait Newton, un objectif au repos tend à le rester. L’étape la plus difficile lorsqu’on procrastine est de se lancer, mais c’est en se lançant que ça se simplifie. 

Vous avez un courriel à écrire, mais vous n’avez aucune motivation ? Lancez-vous à écrire quelques mots et voyez le résultat. 

On peut en faire un parallèle avec la vie personnelle, vous avez déjà eu une invitation un soir pour sortir et ayant un manque de motivation, « il fait froid », « je suis fatigué », etc, pour au final, être content d’y être et passer un excellent moment ? C’est le même principe, la rigolade en moins éventuellement sur certains dossiers. 

Le guide complet pour développer l'engagement de vos collaborateurs.

Le manque d’engagement coûte 14 580 euros par an et par collaborateur. Pourtant il existe de nombreux leviers pour engager efficacement et durablement vos équipes. 

4. Terminez ce que vous commencez

Une fois pour toute, voici votre nouveau créneau, lorsque vous commencez une tâche, arrêtez-la une fois qu’elle est terminée, surtout si c’est une action que vous commencez à reculons. Plus elle s’étalera dans le temps et moins vous serez motivé à la terminer et plus vous aurez tendance à procrastiner. Une fois pour toute ! 

Vous arrivez le matin avec l’idée de régler un dossier avant 10h, une fois arrivé, grave erreur, vous consultez vos courriels  il y en a toujours trop, vous commencez à regarder, sans les traiter, puis un appel d’un client, vous traitez son dossier, mais avant de le finaliser, paf, réunion. Bref, vous avez compris le principe, UNE FOIS POUR TOUTE.

Une petite action anodine suffit à déclencher un début d’activité, une seule roue en action peut mettre en marche de gigantesques engrenages. Faites la première action, le reste viendra. 

Vous souhaitez en savoir plus sur la démarche en faveur de l’engagement de vos collaborateurs ?

Ces articles devraient également vous intéresser